20 March 2008

Màrta Sebestyén – la reine de la musique folklorique hongroise


Ma copine polonaise, Liloubye m'a dit qu'elle voudrait savoir un peu plus de la musique hongroise, voilà, un petit morceau d'un grand sujet.

Interprétation passionnée de musiques d'ailleurs

Reconnue depuis longtemps comme la plus grande interprète de musique folklorique hongroise, Marta Sebestyén est cette voix suave et déroutante que l’on entend sur la trame sonore des films Le Patient anglais (Anthony Minghella) et Prêt-à-porter (Robert Altman).

Kismet * nous emporte à travers l’Europe, l’Afrique, l’Asie, sur des mélodies bulgares, roumaines, bosniaques, grecques, turques, indiennes et même irlandaises, via des chansons traditionnelles superbement arrangées et interprétées. La production de Nikola Parov ** est d’une qualité remarquable. Je ne connais aucun des musiciens, mais leur jeu témoigne d’une grande virtuosité; je soupçonne qu’ils viennent de milieux contemporains et même jazz.

On est ici très loin du plate collage d’un album en solde à la section musique du monde chez Wal-Mart. Avec Kismet, Marta Sebestyén livre avec passion des musiques qui ont trop souvent bien du mal à nous rejoindre… in America.

* Kismet : talisman que les jeunes filles turques portent autour du cou, sous leur chemisier, représentant leur destinée.


HANNIBAL RECORDS
Hiver 2005"
(Source : http://www.egzakt.com/fr/coups-coeur/a-ecouter/marta-sebestyenkismet)

** Je connais Nikola Parov personnellement, il était le chef du groupe bulgare/grec qui s’appelait Zsaràtnok et qui jouait la musique pour mon groupe de danse folklorique.
Ils ont fait un album ayant le titre Holdudvar (Cour de la Lune) qui présent une musique mélangée du jazz, musique classique et folklorique. Moi, j’adore...

La musique hongroise a des racines très profondes et ça était toujours très important dans la société. Pensons aux compositeurs Franz Liszt, Béla Bartòk ou Zoltàn Kodàly, le chef d'orchestre Sir George Solti, le pianiste Zoltàn Kocsis, la soprano Sylvia Sass, etc. La musique classique hongroise récupère sa source, des motifs de la musique traditionnelle où tout est commencé. Elle possède de caractère romantique, sensuel, sentimentale, virtuose, passionné, léthargique. La musique traditionnelle (folklorique) hongroise trouve sa place entre la musique occidentale et orientale...



Pour la nouvelle génération, Màrta est connue plutôt grâce à la chanson du film Le patient anglais (titre de la musique : L'amour, L'amour), j'ai traduit le texte ci-dessous...



L'amour, l'amour,
Maudit souffrance.
Pourquoi tu n’as pas fleuri
Sur le haut de tous les arbres.

Sur le haut de tous les arbres,
Sur la feuille du noyer.
Que tous garçons et les filles
Puissent te cueillir.

Moi aussi, je l’ai cueilli,
Et je l’ai laissé échapper.
Je l’ai cueilli,
Et je l’ai laissé échapper.

Un bon et un joli,
Comme mon amant d'avant



(Le texte termine là dans le film)



(Le texte continue là qui ne s'entend pas dans le film)

Mais je cueillerai encore
Si je trouve quelqu'un bien.

Pour mon amant d'avant,
Que je pourrais faire !
De la mer, avec une cuiller,
J’agréerais l’eau.

Du fond marin,
Je cueillerais des perles,
Et de tout ça, pour ma rose,
Je tresserais une couronne.





Un reportage avec Màrta en français :




Màrta travaillait avec le groupe Deep Forest qui est très populaire dans le monde entier (seul les français connaissent moins les groupes internationaux). Une de mes musiques préférées, c'est la chanson Marta's Song, bien sûre, avec Màrta :




La raison parmi plusieurs, c'est pourquoi elle est si sympa pour moi, vous allez peut être comprendre du reportage ci-dessous. Je l'ai traduit (reportage très court !)...



Une chanson pop-folk de Màrta : Tavasz, Tavasz (Printemps, Printemps)



CD de Màrta sur le site ciao.fr




8 comments:

liloubye said...

Igor,
Merci pour la chanson du film "Le Patient anglais' un film que j'adore! À chaque fois que je le regardais je me demandais de quoi parler cette chanson et d'ou venait cette voix si envoûtante, maintenant je sais :)
Le discours de Marta est tellement juste, dommage que le monde d'aujourd'hui s'éloigne de cette approche.
Au fait pas de Tavasz dehors, mais dans le coeur en écoutant Marta OUI!
Dehors beaucoup de hó :)))
Bonne journée!
Lilou

Igor said...

Merci pour ton commantaire, oui, beaucoup de hò ("neige" en hongrois) en Pologne en ce moment. Ici, c'est juste du vent, déjà suffisant :)

lilou said...

Le hò c'était à PARIS :)

Bougrenette said...

Je viens de me régaler de tout ça, voix et culture, qui font toute la différence. Merci Igor, mes bisous du week end de Paques, parfum chocolat, evidemment ;-)

Igor said...

C'est pour ma plaisir si tu aime cette genre de musique.
Moi, je partage le chocolat avec moi même car je suis seul pendant le weekend, je sais pas si je dois pleurer ou régaler :)

liloubye said...

Je te conseille de régaler :))))

Fiso said...

Merci pour toutes ces découvertes et redécouvertes, Igor.
Tu sais que Deep Forest est un groupe français, quand même ?

Bougrenette said...

P'tain je savais pas que tu étais seul, si j'avais su, tu serais venu avec moi te geler les fesses sur les galets normands. :-) j'espère que tu n'as pas trop abusé du chocolat ! Je t'embrasse, a +